Aviateurs.Québec


Voler à 40⁰C: chaud pour le pilote … mais encore plus pour le moteur

Sécurité aérienne Retour à toutes les catégories


Voler à 40⁰C: chaud pour le pilote … mais encore plus pour le moteur


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.