Actualités


Le raid Latécoère-Aéropostale

3 février 2021

’L’AÉRIEN POUR RELIER LES HOMMES’’

Telle était l’idée de Pierre-Georges Latécoère fondateur des lignes aériennes 
portant son nom, qui deviendront l’AÉROPOSTALE, qui a laissé plus qu’une trace
dans l’histoire. M. Latécoère rêvait de créer un service postal reliant la France au
Sénégal, et ultimement à Buenos Aires, en Amérique du Sud. Il parvint à créer le
service en Afriqueen 1923 avec une liaison Toulouse-Dakar et la liaison avec
l’Amérique du Sud en 1930.

À une époque où chaque vol est une aventure risquée, voire même fatale, ses
pilotes sont devenus des légendes. Parmi les plus connus : Jean Mermoz et
Antoine de Saint-Exupéry.

Afin de rendre hommage à ces pionniers de l’aviation, l’association de l’Aéroclub Pierre-Georges Latécoère (APGL) organise depuis 2008 le Raid Latécoère-Aéropostale qui retrace le chemin parcouru par ces légendes tout en valorisant l’histoire de l’aviation.

Et cette année, le Québec est le théâtre de cette première en Amérique du Nord. Ainsi au moins 5 avions de brousse parcourront plus de 3000 km du 14 au 29 août prochain. Départ de St-Mathias sur la rivière Richelieu avec un point cumulant au-dessus du 52e parallèle. Le Raid a pour mission de relier les hommes, tel le vœu de M . Latécoère, mais également de faire connaître nos contrées et de ramasser des fonds pour la Fondation Aéronature.Les fonds amassés lors de ce Raid serviront cette année à s’occuper des gens qui ont pris soin de nous pendant cette pandémie : les travailleurs essentiels, ainsi qu’à offrir des baptêmes de l’air aux jeunes de 12 à 18 ans, qui ont été particulièrement malmenés par cette pandémie. Également, une partie des fonds servira à la restauration de la maison d’Antoine de Saint-Exupéry quand il vécut à Québec, ainsi qu’au musée du Lac-à-la-Tortue afin de faire connaître son coffre à trésors de l’aviation québécoise.

Ce Raid est rendu possible grâce à la volonté d’un jeune pilote d’origine française établi au Québec, Frédéric Jouitteau, qui a fait en 2019 le Raid Toulouse-Dakar et en 2020, in extremis à la limite de la fermeture des frontières, celui de l’Amérique du Sud. Frédéric a l’énergie de la jeunesse, l’aventure des pionniers de l’aviation dans son ADN et le souhait, tout comme M. Latécoère, de relier les hommes. Doter d’une bonne dose d’altruisme pour celui qui veut redonner aux autres, et vous avez un jeune qui a mis sur pied ce premier Raid nord-américain en ralliant les différents intervenants de la communauté pour en faire tantôt des partenaires, des commanditaires, des bénévoles ou des aventuriers.

Comment s’organise un Raid Latécoère-Aéropostale?

Beaucoup de jus de bras comme on dit ici. Il faut trouver les commandites, les partenaires, les candidats, les avions, la route en fonction de la saison et des prévisions météo typiques (au revoir, traverser le Canada en août!), l’hébergement, l’approvisionnement en nourriture, le tout, en contrée isolée.

Nos partenaires vont de l’accès aux hydrobases (merci Simon d’Air Tunilik!), à l’hébergement (merci à la Pourvoirie Escapade) à ceux qui fournissent les avions (Merci Québec Aéronature qui fournit DEUX avions et DEUX pilotes, ainsi qu’Éric Fauteux d’Aviateurs Québec).

Qui peut faire partie du Raid?

Les pilotes qui ont le goût d’offrir leur temps et leur avion à une cause. Le pilote-commandant de bord doit avoir au moins 50h de vol sur son avion. Ensuite, les participants qui doivent trouver leur propre commandite pour payer ces 45h de vol en 2 semaines. Grosso modo, on parle d’une somme avoisinant les 15 000$ pour 16 jours d’aventure unique, une quarantaine d’heures de flotte et la participation à un événement historique et à une noble cause.

Est-ce que les places en vol sont comblées pour cette première édition?

Oui et non. Oui dans l’esprit de relier les gens, nous avons des participants venant de différents pays. Ce qui fait que si les frontières demeurent fermées, des places se libéreront pour des Québécois. Nous avons déjà quelques réservations, mais il reste de la place pour ceux qui veulent participer autant dans les airs qu’au sol. Il faut dire que les bénévoles sont primordiaux pour un tel événement!

Qui sont les candidats dans les airs?

Éric Fauteux, dit le pragmatique : instructeur sur flotte, mécanicien certifié, membre du CA d’Aviateurs Québec, Éric volera soit son C-182 ou son Cubby-fait-à-là-main, il ne le sait pas encore. La question qui se pose : dans lequel de ses avions a-t-il le plus confiance?

Ghislain Buisson , dit le troubadour. Ou l’homme qui sait tout faire. Propriétaire de Québec Aéronature, instructeur sur flotte, pilote de ligne, musicien et aventurier des mers, Ghislain volera son C-172 et s’occupera de mettre l’ambiance!

Frédéric Jouitteau : dit le jeune verbomoteur. Passionné d’aviation et toujours avide de projets, Frédéric est également ingénieur aéronautique. Il s’implique dans différentes associations, dont le Raid Latécoère qui l’amène à voler en Afrique, en Amérique du Sud et en Europe. Il est d’ailleurs l’organisateur de ce premier Raid Latécoère en Amérique du Nord. Il volera le SuperCub de Québec Aéronature.

Philippe Francis : Passionné depuis ses 13 ans, Philippe pilote tout ce qui se pilote : Avions, auto, motos, bateau, machinerie lourde. Il fait de la course d’auto et moto et a passé son ATPL en 2011. Propriétaire de plusieurs twins et monomoteurs haute performance, il pilotera pour ce Raid, son C-172K.

Gilles Lévesque dit le manuel. Artiste à ses heures, c’est en 2013 lors de sa formation PPL qu’il s’est rendu compte qu’il en voulait plus. Il a donc enchaîné avec son CPL et donne maintenant de la formation sur hydravion. Soucieux du détail, il est très heureux de partager ses expériences avec ses élèves et de vous faire découvrir le Québec à travers ce Raid. Il va voler son C-180.

Peut-on contribuer autrement?

Évidemment, le but du Raid est de ramasser des fonds, donc c’est une belle manière de contribuer. Cliquer ICI si vous ou un membre de votre entourage souhaitez offrir une commandite, il y aura de la belle visibilité sur cette première nord-américaine.

Pourra-t-on suivre le Raid en ligne?

Assurément! Chaque avion est équipé d’une balise qui permet de les suivre en direct et d’améliorer la sécurité des vols par la même occasion. On a déjà des médias qui sont intéressés à couvrir l’événement, donc nous avons confiance que vous pourrez nous suivre!


Frédéric nous ouvre son carnet de voyage sur quelques-uns de ses plus beaux souvenirs :

                                  La blague est de savoir si c’est le pilote qui se repose à coté de son avion ou l’avion qui se
                                  repose à côté de son pilote (Au retour sud de l’Espagne-Aéroport de Grenade)

                       La cordilière des Andes                                             Volcan Villarrica

      Les bras de mer qui s’enfonce dans les Andes          Baptême de l’air a l’orphelinat de St-Louis Sénégal 

                                   La piste de Tarfaya(Cap Juby). Celle dont les dunes auraient inspirées le Petit Prince.
                                   Un pélerinage pour tout pilote

    Une pause avec Bertrand Picard (assis au fond),  créateur du Solar Impulse et Philippe Piloud, (cofondateur Easy Jet)

                                                                               Les côtes Mauritaniennes       

                 

Source : Sophie Dufresne


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.